• Le Diable s'habille en licorne de Stanislas Petrosky

    Le Diable s'habille en licorne de Stanislas Petrosky

     

     

    "[...], il a un faux air de Nabilla face à un Bescherelle, bref, il a l'air aussi con qu'une poule à qui l'on offre une brosse à dents."

     

     

     

     

    Mon avis

    "Le Diable s'habille en licorne", malgré une couverture psychédélique, est plus noir que les deux précédents ("Je m'appelle Requiem, et je t'..." et "Dieu pardonne, lui pas !"). L'ambiance est posée et nous laisse donc un Requiem paumé. J'aime cette évolution et ce côté "suis pas un super-héros, je fais ce que je peux". Cela le rend plus touchant. Le personnage est d'autant plus intéressant, qu'il démontre différentes failles dans ce troisième opus. On ne l'aime que davantage ! 

    Un troisième tome à part, certes, mais on y retrouve tout de même tout ce qui fait de ce livre et de cet anti-héros, une exquise gourmandise pour tous les bibliophages. L'humour, l'auto-dérision, les effets maîtrisés - "briser le 4ème mur", quand Requiem s'adresse à ses lecteurs chéris - ou encore les jeux de mots, les belles envolées livresques, l'intelligence des termes et le choix précis de ces derniers, les clins d'oeil et caméos, les références, les événements actuels qui ramènent à un passé trouble... c'est tout cela, pour moi, la grande littérature. Et si elle reste populaire, elle est encore plus appréciable. 

    C'est tarantinesque, c'est du Gainsbourg, du Dard, du Audiard, etc. Un vrai melting-pot mais avant tout c'est du Petrosky ! Le seul et l'unique, capable de nous proposer des associations prénom + nom plus que douteuses - pour autant jubilatoires - et d'évoquer sérieusement un sujet d'actualité plus chaud qu'une baraque à frites. Assurément nous avons toujours un renouvellement dans les aventures d'Estéban Lehydeux, le prêtre décalé-catan. Et l'on ne peut que remercier l'auteur de prendre des chemins de traverse et nous permettre de prendre du bon temps... Ok Requiem, on se calme ! On se retrouve bientôt, si j'ai bien compris ? Tu m'en vois ravie. Je sens que le prochain nous fera vivre "Une nuit en enfer" ;) 

    « Concours "J'veux du soleil" avec Fabrice Pichon et Stanislas Petrosky L'appel du destin d'Iman Eyitayo »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    GRESSET
    Vendredi 23 Février à 12:01

    bonjour,

     

    je suis ravie d'avoir gagné ce livre !

    voici mes coordonnées : Elisabeth GRESSET - 15 rue de la marne - 94170 LE PERREUX SUR MARNE

    avec tous mes remerciements !

     

      • Samedi 3 Mars à 20:48

        Bonjour Elisabeth, malheureusement vous n'avez pas répondu à nos nombreuses sollicitations, le livre a été réattribué depuis. Nous sommes navrées, nous ne pouvions pas attendre pour faire la dédicace et l'envoi. 

    2
    GRESSET
    Jeudi 15 Mars à 19:48

    Mince, ce n'est pas de chance, car je n'ai reçu aucune sollicitation

    Elisabeth Gresset

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :