• Les Temps sauvages de Ian Manook

    Les Temps sauvages de Ian Manook

     

     

     

    Le deuxième volet des aventures de Yeruldelgger.

     

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Quand on aborde une série, trilogie ou autre, il est souvent difficile de préférer une suite au tout premier. Celui qui pose le décor, celui qui offre l'attrait de la découverte comme dirait mon amie Virginie. Surtout quand on a vraiment adoré l'initiateur, Yeruldelgger. Une fois n'est pas coutume, et de coutumes il en est question dans cette histoire, Les Temps Sauvages prend l'ascendant sur son prédécesseur et nous offre une aventure haute en couleurs, encore plus poussée, encore plus addictive. 

    De plus les personnages prennent de l'ampleur et notre intérêt pour eux va grandissant. Yeruldelgger est toujours aussi présent, sa colère le guide désormais et son côté borderline est largement dépassé puisqu'il est maintenant du côté obscur de la Force. La Vengeance l'aveugle et le met en danger, plus que jamais. Oyun est quant à elle bien plus présente et ce n'est pas pour me déplaire puisque j'avais déjà craqué pour cette femme Mongole qui n'hésite pas à tenir tête à Yeruldelgger. Et l'introduction d'un nouveau personnage ajoute du piment à ce duo déjà bien piquant. Zarzavadjian, flic Français, déterminé et ayant une notion de la loi aussi personnelle que son collègue Mongole, à l'humour décapant, va irrémédiablement marquer votre petit coeur en aussi peu de temps qu'il ne faut pour bien prononcer son nom. 

    Les Temps sauvages c'est un périple qui vous amène en Mongolie, en Russie, en France... c'est une aventure culinaire qui vous rend perplexe, pauvres européens que vous êtes, devant le thé au beurre salé ou la tête de chèvre farcie et vous émoustille devant les bons petits plats de Petit Louis. C'est le dzüüd qui se faufile dans la chaleur illusoire de votre foyer et qui vous pétrifie par la morsure de son froid, c'est la douce crainte des loups hurlant à la lune et dans le creux de vos oreilles. C'est une enquête aux multiples facettes et à la cruauté sans nom justifiée par le pouvoir que l'on pense obtenir. Ce sont des personnages charismatiques et atypiques et un dépaysement garanti mais c'est bien plus que cela ! 

    Livre lu pour le Challenge Ligue de l'Imaginaire spécial Ian Manook. 

    Coup de coeur. 

    « Toujours maudit de David SafierNoël des Blogueurs »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 18:52
    David
    Et c'est surtout une très belle chronique de ta part ma Melie :-)
      • Mercredi 30 Novembre 2016 à 21:20

        Merci mon David, je voulais rendre honneur au livre <3 

    2
    Samedi 3 Décembre 2016 à 16:40

    Faudrait que j'aille en Mongolie un de ces jours happy

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 20:27

        Côté cuisine suis pas emballée mais côté dépaysement carrément, en attendant tu peux voyager en Mongolie avec Yerul effectivement ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :