• OutRage d'Yves Tanguy

    OutRage d'Yves Tanguy

     

     

     

    "Vu comment elle est spéciale ma demi-soeur je ne suis pas pressé d'en avoir une entière."

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Quoi ! Tu lis un livre de "zombies" ? Toi qui n'aime pas du tout !!! Oui je trouve ça disgusting mais j'aime bien trouver des exceptions à mes généralités donc je m'intéresse, je retente et comme la série télévisée I Zombie (que j'adore je dois vous avouer), j'ai fait une très belle découverte avec OutRage.

    Beaucoup d'humour dans cette histoire, ce qui fait passer la pilule plus facilement. Je dois dire que le parlé de Charlie, ce môme de dix ans, a contribué à ma bonne humeur dès le départ et je me suis bien marrée avec ses jeux de mots inconscients. "Moi j'ai la gare d'alterné. J'alterne, une semaine je me gare chez mon père (les semaines pères) et celle d'après je me gare chez ma mère (les semaines pas pères)."

    Mais étrangement même dans les moments "gores" l'auteur nous offre de belles phrases poétiques non dénuées d'un certain humour noir. "Il s'apprêtait à courir dans leur direction quand une balle mit fin à ses tourments en même temps qu'elle permettait à sa cervelle de prendre l'air."

    Charlie se rend à l'hôpital au chevet de son amoureuse plongée dans le coma suite à une malencontreuse chute. Cette situation nous permet, en plus du tutoiement du garçon, de nous immerger dans le récit. L'auteur nous implique à travers la jeune Sarah, nous donnant l'impression d'être cette fille tel un spectateur apathique et inerte devant l'horreur qui sévit dans Paris. 

    Vraiment une très belle découverte non seulement par la construction alternée des narrateurs et le rythme soutenu qu'elle apporte, mais aussi par l'humour qui allège la situation pandémique effroyable ou encore par les messages pas vraiment cachés sur l'incompétence des grands dirigeants. 

    Des personnages attachants, Charlie bien-sûr mais aussi "l'Infâme", éminent docteur spécialisé dans les maladies infectieuses, qui mérite son surnom tant sa répartie est incisive et dénuée de fioritures. 

    Une réussite à n'en pas douter que ce livre de "zombies" pas vraiment "zombies", mais c'est à vous de découvrir ce qu'il en est. 

    Défi Lecture 2017, catégorie 31 : Un livre avec un seul mot dans le titre. 

    « La Guilde des Merlins T2 L'héritier de Cendrine NouguéUn serpent qui veut faire du vélo ! de Florence Brillet et Antony Cocain »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Mars à 21:04

    Un livre de zombie pas vraiment zombie ! Un zombie est un zombie, avoue, tu as lu un livre de zombie !!!! :D

      • Vendredi 24 Mars à 22:58

        hihihi j'ai une définition particulière des zombies, donc ils sont apparentés pour moi mais n'en sont pas... à toi de lire ce livre pour me dire ce que tu en penses ;) C'est mon deuxième livre sur les "zombies" donc :) 

      • Samedi 25 Mars à 21:14

        Zombies = un mort qui revit et veut bouffer les vivants ! hihi

        Mais je pense que c'est l'humour et l'écriture agréable qui a fait passer le tout ;)

        Ta thérapie livresque avance ! ^^

      • Samedi 25 Mars à 21:16

        Voilà on a la même définition... là c'est pas tout à fait ça ;) Enfin ils bouffent les autres quand même, beurk. Alors pour les zombies c'est pas vraiment une thérapie parce que je ne suis pas traumatisée par eux ou que cela me rappelle de mauvais souvenirs, c'est juste "disgusting" comme dit dans l'avis :P 

      • Samedi 25 Mars à 22:57

        Un jour peut être j'essaierai, mais faut avouer que la couverture ne rend pas hommage au récit. Ton avis est un bien meilleur faire valoir ;)

      • Dimanche 26 Mars à 14:02

        Merci ma chewie, l'avantage de la couv' c'est qu'elle était assortie au blog ;) 

      • Lundi 27 Mars à 14:42

        Pas mal ;) 

    2
    Samedi 25 Mars à 11:37
    Ju lit les Mots
    Je me le note :)
      • Samedi 25 Mars à 12:41

        Tu fais bien :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :