• La main dans le sac de Jean-Luc Bizien

    La main dans le sac de Jean-Luc Bizien

     

     

    "Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient."

     

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Quand Edgar Allan Poe et Guy de Maupassant sont cités comme maîtres de l'Etrange et égéries de l'auteur, parmi Arthur Conan Doyle, Howard Phillips Lovecraft (que j'ai découvert récemment via la superbe adaptation en BD de "Les rêves de la maison de la sorcière"), Serge Brussolo et Jean R. (Help je n'ai pas trouvé pour lui ;) ), je ne peux qu'être enthousiaste en commençant cette lecture. Quand en plus je retrouve un peu de ce que je connais de l'auteur dans cette histoire, je suis comblée. Oui j'aime bien reconnaître la personnalité dans la plume, cela confère une complicité immédiate très plaisante. 

    J'aime également les prénoms originaux, Elric et Adriel sont les personnages de cette aventure mystérieuse mais si je comprends bien ce sont également les homonymes des propres enfants de l'auteur. Cela donne à penser que le livre a été écrit pour eux, pour qu'ils soient les héros mais cela montre également l'hommage de leur père. Je peux vous assurer que mon plus grand fils trépigne d'impatience en pensant que, peut-être, un des personnages du troisième Tarko de Ian Manook portera son nom. Il n'y a pas plus beau cadeau pour un jeune lecteur. 

    Mais venons en à l'histoire ! Elric et Adriel sont des amis virtuels, une passion commune va leur permettre de se rencontrer IRL (In Real Life, j'adore l'explication de l'auteur à ce propos) : la chasse des phénomènes inexpliqués. Mais il ne faut pas croire que leur jeune âge est synonyme de candeur car ils sont au fait des arnaques et autres "fake" que le contexte peut amener. En plus d'être des "Détectives de l'Etrange" nos amis sont, comme le veut l'époque où ils évoluent, de vrais geeks. Pas dans le sens où ils restent scotchés et abrutis par les écrans, non, celui où ils se passionnent pour l'informatique et ils gèrent avec brio ce nouveau monde. 

    L'auteur mêle les nouvelles technologies et leur modernité au passé et son côté mystique. L'aventure commence pour nos deux jeunes garçons quand ils vont découvrir une relique... la fameuse main dans le sac ! 

    Une lecture fort agréable qu'on soit jeune ou moins jeune. L'auteur use avec justesse d'un vocabulaire entre deux âges, afin qu'il soit accessible à l'enfant mais pas trop élémentaire non plus pour les plus grands. Et pour ma part c'est ce qui fait qu'un livre jeunesse est souvent bien plus intéressant quand l'écrivain est habitué aux romans plus adultes et notamment spécialisé dans le roman policier. 

    J'ai comme l'impression que certains clins d'oeil à la série La cour des Miracles sont également présents (en particulier le tome 2 "La Main de Gloire") et je me réjouis de la découvrir bientôt avec le premier volume "La chambre mortuaire". 

    « Stan Kurtz - Série B 1/6 de Marc FalvoNoël des Blogueurs : ZE INDICE »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Décembre 2016 à 16:33

    Intéressant !  Combien de pages pour ce livre ? 

      • Mercredi 7 Décembre 2016 à 16:40

        Très :D Mot fin page 101 wink2

      • Mercredi 7 Décembre 2016 à 17:07

        Merci ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :