• Vue pour la dernière fois de Nina Laurin

    vue pour la dernière fois

    Résumé :

    Deux filles portées disparues à treize ans d'intervalle. Entre elles, un indiscutable air de famille. Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. De ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n'a jamais fait l'effort de rechercher. Car Laine n'est pas assez blanche de peau pour intéresser la justice, sa famille ne fréquente pas les bons quartiers. Son calvaire s'est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné son bébé. Et depuis, elle tente d'oublier. Jusqu'au jour où elle tombe sur un avis de recherche. La petite fille sur la photo est son portrait craché...

     

    Mon avis :

    Un titre découvert sur audible. Je ne connaissais ni l'auteur ni le titre et ce fût une agréable surprise.

    Ce n'est pas juste un énième livre sur une disparition d'enfant. L'idée de départ est bonne même si, en tant que parent, elle fait froid dans le dos. Imaginez, votre fille est kidnappée et réapparait trois ans après, enceinte, traumatisée à vie...Mouais, vous visualisez bien la situation...

    Laine a tout de la fille paumée, entre drogue et petits boulots pour survivre, elle galère dans sa tête et dans sa vie. Quand elle découvre un avis de recherche d'une petite fille qui lui ressemble trait pour trait, elle sait que le calvaire va recommencer.

    Un polar/thriller bien pensé, des personnages intéressants bien que certains auraient mérités plus de développement.

    Une chute que je n'ai pas vu venir. De bons ingrédients qui font de ce roman un bon divertissement. J'ai tout de même noté quelques longueurs qui, en lecture, pourraient déplaire.

    Ma version audio était agréable, la voix se prêtait bien au récit.

    Un roman parfait pour l'été sans prise de tête malgré un sujet sensible qui est traité avec pudeur.

     

    Lu avec Audible

    « Haut le choeur de Gaëlle Perrin-GuilletPeine capitale d'Isabelle Villain »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :