• Seuls les vautours de Nicolas Zeimet

    Seuls les vautours Nicolas Zeimet

     

     

     

    Nicolas Zeimet : QUOI ? Vous ne l'avez pas encore lu, mais vous attendez quoi ? (clin d'oeil à ma nounou préférée Stef)

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Deuxième lecture de l'auteur, après Comme une ombre dans la ville j'ai eu envie de me plonger à nouveau (et rapidement) dans l'univers de Nicolas Zeimet. Il suffisait d'une Lecture Commune de groupe pour accélérer le processus et me voilà totalement désemparée maintenant que le livre est fini. Il va falloir que je range mes bottes de Cowboy et mon Stetson et que j'arrête de faire des hot dog et des brownies maison. Damned que la chute est terrible, aussi vertigineuse que mon immersion fut totale.

    Le livre se divise en trois parties, la première pose le décor évidemment. Imaginez une sorte de Desperate Housewifes de l'Utah à la sauce mormone où les glycines sont fanées et les Virevoltants dansent devant vos yeux (ce sont les petites boules qui roulent dans le désert). Comme à Wisteria Lane, les liens de parenté étroits et les secrets enfouis depuis longtemps font de la communauté de Duncan's Creek un parfait microcosme rempli de miasmes. Et tout cela ne peut que gangrener.

    Quand on arrive vers la fin de la deuxième partie, après une scène particulièrement rythmée et angoissante on expire enfin l'air qui comprimait nos poumons et quand la fin tombe comme un couperet bien aiguisé on se rend finalement compte qu'on avait arrêté de respirer depuis le début du livre.

    On pense alors que la troisième partie ménagera notre petit coeur meurtri, que nenni ! Môssieur Zeimet n'a pas fini de jouer avec nous, il s'amuse avec nous comme il l'avait déjà démontré dans Comme une ombre dans la ville. Tremblez petits pantins ! Tel un marionnettiste de talent, l'auteur agite ses doigts avec dextérité et nous embobine de plus belle. Pour autant l'histoire n'est pas décousue, bien au contraire et l'on voit se tisser des historiettes à travers les personnages évoluant dans cette communauté et l'on s'attache à bon nombre d'entre eux. Mais un conseil, ne vous liez pas trop, car Nicolas tel la Parque Morta approchera sans tremblement la fatidique main qui coupera impitoyablement le fil... Sans pitié, ni remords...

    C'est un livre à atmosphère dans lequel vous vous abandonnerez avec délice.

    Résumé : 

    Dans une petite bourgarde de l'Utah, un soir de l'année 1985, une fillette de cinq ans disparaît brutalement. Toute la communauté se mobilise: les quelques policiers du poste local mais aussi le médecin, un journaliste mais aussi les enfants du village. Des enfants qui ont l'imagination fertile et qui racontent d'étranges histoires. En suivant les destins croisés d'une dizaine de personnages, l'enquête progresse, les haines et les attirances se cristallisent alors que des découvertes bien réelles mènent à des événements qu'on croyait définitivement sortis des mémoires. Certains, en tous cas, auraient bien voulu les oublier. 

    5/5

    « La vie @moureuse des seniors sur le net de Martine GarreauVoraces de G.K. Torrence »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 17:20

    Je note, je note ...

    2
    Mercredi 9 Mars 2016 à 17:32

    Tu fais bien ;) 

    3
    Stef Eleane
    Mercredi 9 Mars 2016 à 18:33

    Ta nounou est contente :)  belle chronique !!!!

    4
    Mercredi 9 Mars 2016 à 18:56

    Merci :D 

     

    5
    Alex N.
    Mercredi 9 Mars 2016 à 19:28
    In the PAL
    6
    Mercredi 9 Mars 2016 à 20:07

    Mais c'est mon mien, Nicolas a mis mon nom dessus ;) hihi mais je suis gentille je te le prête, tout comme tu me prêteras tes Norek ;) 

      • Alex N.
        Jeudi 10 Mars 2016 à 13:04
        Si tu es sage...
    7
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:08

    Toujours happy

    8
    Alex N.
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:09
    Oui c'est vrai
    9
    Alex N.
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:10
    Vendu alors mais il faudra me le rendre si tu le lis avant moi
    10
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:12

    Pas sûre puisque j'ai d'autres auteurs à découvrir avant les salons d'avril, mais va pas falloir trop attendre vu que le troisième est là ;) 

    11
    Alex N.
    Jeudi 10 Mars 2016 à 13:13
    Oui c'est vrai je crois que ma PAL va explosé à force, il faudra voir pour une nouvelle bibliothèque
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :