• Rêver de Franck Thilliez

    Rêver de Franck Thilliez

     

    Une lecture palpitante !

     

     

     

     

    Résumé :

    « Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

    Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
    Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

    Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

    Mon avis :

    Un début complexe auquel je n'ai pas compris grand-chose. Pas de soucis, tout s'éclaire par la suite. 

    J'ai découvert la narcolepsie dans ce livre. Mise à part quelques reportages sur des gens qui s'endorment subitement, cette maladie m'était inconnue. C'est un vrai handicap qu'a su surmonter Abigaël. Nous avons affaire à une femme forte et sensible. Les événements qui vont s'enchainer dans sa vie vont la pousser à la limite de la folie. Quand on ne sait plus si la réalité est illusion ou si le rêve est réel, il y a de quoi douter de ses capacités mentales ! 

    Certaines révélations étaient prévisibles et d'autres de bonnes surprises. Un ensemble qui tient la route malgré certaines ficelles que j'ai trouvées grosses.

    Petite précision, je vous conseille de lire ce livre en papier car j'ai eu besoin de revenir souvent en arrière (surtout au début) pour vérifier la chronologie. En plus, l'auteur vous réserve une surprise à la fin et va vous faire chercher, dans les pages, une énigme. 

    Un roman que je vous conseille sans hésiter. Je suis rarement déçue avec Franck Thilliez.

    Une histoire qui a de la suite dans les idées !

    600 pages qui défilent sans ennui. 

    Entre rêve et réalité démêler le vrai du faux pour avancer vers la vérité. 

    « Comme si c'était toi de Mhairi McFarlaneBlackstone de Guillaume Richez »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Katia
    Samedi 22 Juillet à 17:16
    Katia

    Ouf, je suis rassurée, je ne suis pas la seule à avoir eu du mal avec le début du livre!!!!happy

      • Mardi 25 Juillet à 09:24

        Et quand on y repense, l'auteur savait où il allait dès le début !

    2
    Katia
    Samedi 29 Juillet à 15:12

    Oui j'ai vu le découpage du sommaire smile très astucieux tonguecool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :