• POWER de Michaël Mention

    POWER de Michaël Mention

     

     

    “Je suis avant tout un être humain, et en tant que tel je suis pour ceux qui veulent le bien de l'Humanité.” Malcolm X

     

     

     

     

     

    Mon avis

    Il est de ces livres* qui te marquent de leur empreinte indélébile et rejoignent aussitôt ton Panthéon personnel. Le Parfum, Les Thanatonautes, Les Noces Barbares, Nous rêvions juste de libertéCe qu'il nous faut, c'est un mort et Majestic Murder accueillent POWER. Michaël Mention prend donc sa place aux côtés de Süskind, Werber, Queffélec, Loevenbruck, Commère et Carbonel dans mon temple de Déités Littéraires. 

    Il est de ces livres qui abordent des thèmes qui te parlent, même si tu n'es pas un Black Panther, un Serial Killer ou un voyageur de la Mort. Simplement parce qu'ils dégagent une émotion qui te touche profondément, qu'il est difficile d'expliquer mais, tu le sais, tu n'oublieras jamais cette histoire. Ton âme en est irrémédiablement tatouée.

    Il est de ces livres qui te font lever le poing et marcher aux côtés de tes frères, dans une envie commune d'équité et d'égalité. De combattre pour ce qui ne devrait pas exister, pour abolir cette ignoble idéologie discriminatoire, qui considère qu'un être est inférieur à un autre. Quand nous avons tous le même sourire, quand nous sommes tous HUMAINS ! 

    Il est de ces livres dont l'écrivain - et je n'ai pas dit auteur à juste titre - semble possédé par les esprits de Spike Lee, génial réalisateur du biopic Malcolm X, de Steve McQueen, qui a adapté Twelve Years a Slave ou encore de Bobby Seale, cofondateur du Black Panther Party For Self Defense. 

    Il est de ces livres qui évoquent un pays, en pleine guerre du Vietnam, tremblant sous la coupe du Zodiac et de la Manson Family. San Francisco et Los Angeles en ligne de mire tandis que Morrison, avec son Protest Song, rejoignait Hendrix dans le mythique Club des 27. Funk / Sex, Drug and Rock'n Roll rythmant cette histoire. Good Vibrations ! Quelle montée en puissance plus ta lecture avance. POIGNANT !

    *anaphore :  figure de style qui consiste à commencer des ensembles de phrases par le même syntagme.

    « Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie GrimaldiUn Havre de paix de Stanislas Petrosky »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :