• Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck

    Nous rêvions juste de liberté

     

     

     

    Une histoire touchante, brute, dure parfois, qui nous met les tripes à l'air ! On sent des papillons dans le ventre, on sent la colère, on sent cette formidable amitié si viscérale que ça en devient douloureux.


     

     

     

    Résumé :

     

    «Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.» Ce rêve, la bande d'Hugo va l'exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l'indépendance et l'amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paie cher. Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d'être à la fois un roman initiatique, une fable sur l'amitié en même temps que le récit d'une aventure. Avec ce livre d'un nouveau genre, Henri Loevenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road-book fraternel et exalté.

     

    Mon avis : 

     

    Mon premier Loevenbruck et je crois bien que ça pourrait être le seul, non pas que je n'ai pas aimé bien au contraire. Dans cette histoire Hugo alias Bohem nous parle de son amitié pour Freddy, pour Alex et Oscar. Il les aime comme des frères mais c'est Freddy qui sera toujours celui qui compte. Du coup j'ai le même sentiment que Bohem, je pourrai lire tous les autres livres de l'auteur mais mon Freddy ce sera toujours celui-là.

    L'univers ne nous est pas forcément familier mais on se sent totalement en phase avec cette histoire, on vit ce livre littéralement. On a qu'une envie, prendre notre moto et rouler vers la liberté avec cette bande. Born to be Wild putain !

    Des références qui me parlent, surtout musicales... du Led Zeppelin mais surtout du Queen. Du Bohemian Rhapsody qui est une de mes chansons préférées et qui est totalement cohérente avec l'histoire.

    Après cette lecture je n'ai qu'une envie, voir l'auteur et le prendre dans mes bras, le remercier pour cette merveille, ce bijou. J'en ai pleuré. Un Archi coup de coeur et après ça quand on me demandera de citer mes livres préférés, les mêmes depuis des années, celui là viendra s'y ajouter ! Ah oui carrément !!!

     

    Extraits :

    "On sera toujours là pour amortir la chute, mon pote"

    "On écoutera de la bonne musique.
    - genre Queen ?
    - genre"

    "On roulait comme on respirait : pour pas mourir"

    Bilan lectures 2015 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :