• Même le diable à la peau douce de Sandra Martineau

     Même le diable à la peau douce de Sandra Martineau

     

    Un roman noir qui mélange les genres...

     

     

     

     

    Résumé :

    Stanislas Delcourt n'est pas un homme pour Émélia. Tout le monde s'obstine à le lui dire, ils sont trop différents, pas du même monde ni de la même classe sociale. Cet étrange manipulateur semble souffler le chaud et le froid, passant de l'exaltation la plus torride au mépris le plus brutal. Le cœur d'Émélia n'y survivra pas. Mais pour être aimée comme elle l'a toujours désiré, la jeune femme est prête à tous les sacrifices, peu importe ce qui lui en coûtera. Elle sera à lui et en paiera le prix.

     

    Mon avis :

    Je ne savais pas trop ce qui allait m'attendre avec ce livre. Je savais qu'il y aurait quelques scènes chaudes. Elles y sont, c'est vrai mais le livre est bien plus profond que cela.

    Émélia, 25 ans, a la vie devant elle. Seulement, elle ne sait pas trop quoi en faire. Elle vit simplement sans grande confiance en elle. Sa vie amoureuse n'est pas une réussite et elle ne sait pas si elle doit encore croire au prince charmant. Quand elle rencontre Stanislas, elle se prend à rêver que son songe est devenu réalité.  Malheureusement, même le diable a la peau douce et il ne faut pas se fier aux apparences.

    Alors, oui, il y a des scènes érotiques, mais à l'instar de certaines scènes gore dans des thrillers, ces scènes sont justifiées et permettent de comprendre tout ce qui se passe dans la vie de l'héroïne.

    Au début des premières pages (et seulement au début), j'ai retrouvé des similitudes avec 50 nuances de Grey. Personnage féminin candide, jeune, homme charismatique, influent, riche... Mais très vite, j'ai su que j'étais bien dans un roman noir et non dans un roman érotique ordinaire. Car le prince va vite montrer son vrai visage et petit à petit la vie d'Émélia va basculer dans l'enfer mais jusqu'où...il faut le lire pour savoir.

    La plume de Sandra est fine et maitrisée. La fin, quant à elle, était parfaite et je n'en aurais pas aimé une autre !

    Vous aimez les livres hypnotiques dont on a envie de savoir rapidement le dénouement. Suivez Émélia dans sa descente vers le mal.

     

    « La voix de mon père de Brigitte LechanteurLa proie de Céline De Rosa »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :