• Maelström de Stéphane Marchand - Lecture et chronique communes avec Nathalie.

    Maelström de Stéphane Marchand - Lecture et chronique communes avec Nathalie.

     

     

     

    Un thriller qui vous entraîne dans un tourbillon d'assassinats revendiqués par le Maestro. 

     

     

     

    L'avis de Nathalie : 

    Après une nuit passée avec Katsumi, une prostituée, Harold Irving, écrivain déchu, est bouleversé par une inscription sur le mur de son salon, écrite en lettres de sang et signée "Le Maestro". Pendant ce temps, Dexter Borden, agent du FBI, reçoit un mystérieux message le prévenant d'un meurtre.

    Orchestrant son dessein de main de maître, le tueur réunit Irving, Borden et Franny Chopman, légiste pour les confronter à leur passé.

    C'est ma copine Mélie qui m'a proposé cette lecture commune et une fois de plus, elle a eu du nez !

    Stéphane Marchand nous invite à un vrai jeu de piste dès les premières pages .

    Un page-turner aux chapitres courts où l'on se dit: "j'en lis juste un dernier" et où l'on continue malgré tout.

    Un thriller où les personnages sont attachants, j'irais même jusqu'à dire que le tueur machiavélique l'est un peu aussi.

    "And last but not least", un final étonnant et émouvant.

    Un auteur à suivre!

    Sa note : 4/5

    Mon avis : 

    Vous savez ce que j'ai dit à Nathalie juste après avoir fini cette lecture ? "Fini, je contacte David Fincher". Non parce que là celui qui a adapté Gone Girl, l'excellent livre de Gillian Flynn pourrait avec Maelström réaliser une nouvelle fois une superbe interprétation. Ce livre est une tuerie dans les deux sens du terme. 

    Nous suivons un duo plutôt atypique, Harold Irving un bel écrivain en déroute et Dexter Borden agent du FBI homosexuel (oui je le précise parce que ça nous change des alcoolos plaqués par leur femme dixit ma copinaute de lecture et qu'en tant que Team LGBT j'en suis ravie). S'ajoutent Franny Chopman médecin légiste et sosie de Lara Croft ainsi que Katsumi (ma préférée) qui aime le sexe mais pas que. 

    On ajoute un serial killer (un quoi ? Oui bon j'adore, pardon :P ) de premier choix, le Maestro qui a décidé de jouer au Deadly Poker avec des vrais gens, et "pour ta gouvernante, quand y a une prise d'otages, c'est pas la police qu'on appelle, c'est le FBI !" (autre référence ciné). Un peu de Stairway to Heaven, beaucoup de machiavélisme, des personnages attachants et originaux. Une histoire superbement construite qui devrait vous embarquer dès les premières pages, attention à l'arrivée vous risquez d'être surpris, le final est top tout comme le reste. 

    Ma note 4.5/5 

    Au passage j'ai eu l'immense plaisir de connaître la plume de Stéphane Marchand avec un livre d'un tout autre genre, sorte de Feel Good Book, un véritable bijou "Nos rêves indiens" qui parlera directement à votre âme. 

    « Concours 1 an du blog : Swap (septembre-octobre 2016)Avant toi de Jojo Moyes »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Août 2016 à 18:38

    Et bien que de référence pour ce livre, rien que cela ! Il manque quoi pour un 5/5, Mélie ? 

      • Lundi 29 Août 2016 à 19:23

        Si je n'avais pas deviné quelques trucs ;) 

      • Mardi 30 Août 2016 à 16:51

        Je vois ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :