• Les silences d'Amélie Antoine

     

     

    Un livre bouleversant...

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Résumé :
     
    Édouard Bresson est l’humoriste préféré des Français. Le moindre de ses spectacles se joue à guichets fermés. Mais, à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide. Et, à chaque fois, son cœur se déchire un peu plus.
    La France entière l’adule et l’envie.
    La France entière, sauf son fils, qui ne vient jamais l’applaudir, parce qu’il le déteste de l’avoir négligé toute son enfance.
    Que faire quand on réalise qu’il est peut-être désormais trop tard pour rattraper ses erreurs  ?
    Imaginez un homme qui a tout, absolument tout pour être heureux.
    Sauf l’essentiel.
     
    Mon avis :
    Cette histoire a changé de nom entre son édition en broché et celle en poche. Le titre original est : "quand on a que l'humour". 
    A sa première sortie, je dois avouer que le titre ou peut être bien la couverture ne m'avaient pas attirée. Je viens de réparer mon erreur et j'en suis plus que ravie.
     
    J'ai eu ma dose d'émotions ! Ce livre est une bouffée de vie. Amélie Antoine a pris la main d’Édouard et la déposer dans la nôtre pour que celui-ci nous raconte sa vie et même plus, nous fasse vivre sa vie.
    Édouard est au sommet de son art : il a fait du rire son gagne-pain. Il s'est placé en haut de l'affiche.
    Mais cela suffit-il dans la vie ?
     
    Dès le début, j'ai su que j'aimerai cette histoire, cette mise à nue de cette homme est touchante, troublante, émouvante.
    Les chapitres sont courts et les pages se tournent vite et pourtant j'aurai aimé rester un peu plus avec ce clown triste et Arthur. Au fil des pages, leur histoire devient notre histoire à tel point que parfois on aimerait rentrer dans le livre pour se poser avec les héros et leur dire : "tout va bien se passer, la vie peut être difficile mais elle en vaut la peine".
     
    Ce livre fait écho à nos âmes d'enfants, à nos souvenirs passés en famille sous les jupons de maman ou sur les épaules de papa. Entre nostalgie et vérité, chaque mot a été posé avec tellement de justesse qu'on ne peut qu'être touché par cette histoire. 
     
    Vous aurez deviné que j'ai versé quelques larmes et eu bien souvent les yeux embués mais ce n'est pas tout ! J'ai aussi souri, ri parfois car ce livre c'est la vie : on rit, on pleure mais surtout on aime !
     
    Alors, si vous aussi vous cherchez une histoire belle, pure, ne cherchez plus et ouvrez ce livre.
     
    « Moi, smartphone ce héros, tome 2 Louis de Thomas PalpantDe la terre dans la bouche d'Estelle Tharreau »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :