• Le souffle, la conscience et la vie : Chroniques d'un médecin réanimateur de François Fourrier

     Le souffle, la conscience et la vie : Chroniques d'un médecin réanimateur de François Fourrier

     

     

    Chroniques d'un médecin réanimateur...

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Venir après la catastrophe, simplement tenter de remettre les choses à leur place : ainsi le Pr François Fourier, ancien chef du service de réanimation polyvalente du CHU de Lille, évoque-t-il son métier. Confronté chaque jour à des décisions dont l'enjeu est la vie, la mort, ou le risque de lourdes séquelles, il a eu envie de faire partager ses interrogations, ses incertitudes, son regard d'expert des âmes autant que du corps et de ses ennemis.
    Mohamed, Marlène, Miran… à travers l'histoire singulière de quelques-uns de ses patients, il recompose ce lien unique entre lui et eux, ce chemin parcouru vers la vie ou vers la mort, fait de silences et de gestes, où son rôle de médecin n'exclut jamais l'empathie ni l'humanité. C'est cette humanité qui fait de son récit un témoignage rare, bouleversant d'intelligence et d'émotion.
    Fourrier François, chef du service de réanimation polyvalente du CHU de Lille jusqu'en 2015.
    Professeur d'université honoraire de la Faculté de Médecine de Lille.

     

    Mon avis :

    Un livre témoignage écrit par un médecin réanimateur.

    La "réa" est un lieu de soin où tout va vite, très vite. Il faut être présent rapidement, prendre les bonnes décisions.

    J'ai beaucoup aimé ce livre. J'aime les témoignages relatifs à la médecine. C'est mon univers, l'autre partie de moi. J'aime les docteurs qui se remettent en question et les soignants en général. Nous ne sommes pas parfaits et tant mieux. Il faut vivre parfois avec certains fantômes qui nous hantent.

    Dans ce livre, l'auteur nous parle d'histoires de vie et qui dit vie dit aussi mort surtout dans un service aussi compliqué. Mais ce que l'on retient avant tout ce sont les récits des destinées des patients qui ont croisés le chemin de ce médecin plein d'empathie.

    Il est beaucoup question de fin de vie dans ce livre. Ce délicat sujet, un peu tabou en France, et si laisser mourir faisait partie du soin ? 

    Alors, oui, il parle avec des termes médicaux mais cela reste accessible à tous. Au travers de ses mémoires, il raconte aussi un peu l'histoire de sa région et d'ailleurs. Cela donne un tout très agréable à lire. Et finalement, toutes ses chroniques sont fluides et liées entre elles.

    J'ai passé un excellent moment.

    « Mauves en Noir 2017 Nouvelle 26 (Trophée Anonym'us) : En haut du poulailler de Benoit SEVERAC »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Mars à 20:46

    Et c'est bien le principal ! Je suis sur un livre avec un neuropsychiatre il me semble... un peu de lourdeur dans les termes du coup, bien que j'adore le sujet je reste une novice, ce n'est pas évident de rester concentrée. (Chance de Kem Nunn)

      • Jeudi 2 Mars à 21:32

        Je te comprend, sur mon livre un djhiad à Paris, je ressens la même chose. C'est très intéressant mais les termes professionnels font que c'est une lecture moins fluide car il faut se concentrer. Les termes médicaux me parlent plus que les termes militaires ou policiers ! 

      • Jeudi 2 Mars à 23:41

        Et moi l'inverse winktongue

    2
    Vendredi 3 Mars à 11:22

    On se complète  <3

      • Vendredi 3 Mars à 13:42

        Toutàfaitement ma chéwie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :