• Lady Falkenna tome 1 et 2 d'Alizée Villemin

    Lady Falkenna tome 1 et 2  d'Alizée VilleminLady Falkenna tome 1 et 2  d'Alizée Villemin

    Quand la magie et le steampunk s’entremêlent pour créer un univers original et mystérieux pour une belle lecture dans le Londres victorien. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Lady Falkenna – Eve pour les intimes – est une jeune femme au tempérament bien trempé. Chasseuse de l’occulte, elle quitte parfois son domaine niché au sein de l’Angleterre victorienne pour plonger dans un monde où l’emprise de la magie se révèle chaque jour plus importante, où les dragons griffent les ardoises parisiennes et les faëries dansent sur la Tamise…

     

     

    Avis :

     

    J'ai découvert l'auteur Alizée Villemin avec le premier de Dracaenar, de la fantasy pleine de dragons qui m'avait bien plu. J'ai ensuite eu la possibilité de découvrir une autre saga de l'auteur plutôt steampunk et urban Fantasy ce qui ne pouvait que me tenter.

     

    Pour cette chronique je vais donc vous parler de la série Lady Falkenna d'Alizee Villemin. Cette série fut à la base composée de 8 épisodes regroupés depuis en deux tomes. Pour cette chronique je vais donc vous parler de l'ensemble de la série vue que je n'ai pas réussi à m'arrêter au tome 1 .

     

    Alizée Villemin nous propulse dans un univers très marqué steampunk et dans lequel la découverte successive de deux œufs mécaniques a bouleversé le quotidien. L'ouverture de ces œufs a permis l'apparition de dragons, phœnix, dryades et autre faëries mais aussi la sortie du placard des vampires et des loups-garous. Le monde a donc connu un grand bouleversement : sans signe avant-coureur, la magie a de nouveau déferlé sur le monde. De nouveau en effet, car il semble que la Terre se souvienne de temps où la magie faisait partie de son quotidien.

     

    « Mais était-ce vraiment un objet ?

    Personne n’avait pu déterminer si cet œuf, deux fois plus gros que celui d’une autruche, était organique ou mécanique. Les deux, selon Dan, comme si un dispositif des plus complexes avait été intégré à un œuf véritable. Le résultat était en tout cas impressionnant : la partie haute était ciselée, laissant entrevoir plusieurs niveaux de roues dentelées, pignons et ressorts, les entrelacs bronze rivalisant avec les incrustations de cuivre, le tout doté d’un mouvement perpétuel. Un ronronnement feutré brisait le silence presque religieux qui avait figé les deux hommes. »

     

    L'univers que nous présente Alizée Villemin est intéressant, mystérieux et avec une belle touche d'originalité. Le mélange, magie et steampunk fonctionne très bien et attire efficacement le lecteur vers cette univers atypique. De plus, le mélange avec l'urban fantasy a fini de m’appâter et je n'ai pas résister à plonger dans les aventures de Lady Falkenna. Un personnage fort et indépendant comme on les aime beaucoup en urban fantasy, ici avec une touche d'Alexia Tarabotti pour le coté victorien et vielle fille.

     

    Notre Lady est spécialisée dans la recherche d'objets rares et magiques qu'elle part dénicher aux quatre coins de l'Europe mais toujours avec un minimum de confort ! Et c'est lorsque Lady Falkenna reçoit une nouvelle demande de son commanditaire mystère que les choses se compliquent, poursuivie par un nécromancien de la pire espèce, entre vampire, loups-garous et dragons, Eve va avoir du mal à tenir ses engagements. L'histoire que nous déroule l'auteur est franchement attractive mais pêche un peu sur certains aspects. Pour moi il y a des scènes qui se répètent un peu trop, notamment celle où notre Lady finit assommée ou droguée. Dommage pour une femme qui se veut intelligente et indépendante de se faire autant avoir et de devoir être secouru à tout bout de champs.

     

    De plus, il y a plusieurs passages dans le récit où des raccourcis de narrations sont mal placés et où l'on perd le fil de l'histoire. Pourquoi Eve a-t-elle fait appel à une sorcière ? Je reste toujours dubitative devant ce passage qui pour moi arrive comme un cheveu sur la soupe. Le style d'Alizée Villemin est cependant très accessible. Le gros plus de cette saga réside dans son univers de rouages et de magies qui m'a vraiment beaucoup plus. J'avoue je suis fan des dragons ayant colonisés Paris et des rouages qui les composent.

     

    Au final, je suis presque restée sur ma faim... malgré les quelques défauts dont je vous ai parlé, je lirais facilement la suite des aventures de Lady Falkenna car l'auteur a tout de même su nous faire aimer ses personnages et son monde tout en restant mystérieuse sur beaucoup d'aspects... du coup on en veut plus !

     

    Je remercie l'auteur de m'avoir permis de découvrir le début de sa saga !

    « Soutien aux éditions Fleur Sauvage et AconitumSeul à savoir de Patrick Bauwen »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :