• La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley

     

    Une lecture légère et un sujet original...

     

     

     

     

    Résumé :

    Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail...

     

    Mon avis :

    Une histoire sympa qui se suit sans prise de tête.

    La pathologie particulière de Jubilee fait qu'elle a un rapport avec les autres difficile et même impossible. Elle s'est, donc, peu à peu isolée jusqu'à ne rencontrer personne pendant un très long moment ! Un événement tragique va faire qu'elle devra sortir de sa tanière, mais cela ne sera pas sans peine.

    Le titre est un peu too much. Il fait même un peu penser à un livre SF ou fantastique. Mais pas du tout !

    Pour autant, j'ai aimé suivre la vie de Jubilee. Il n'est pas facile d'affronter le regard des autres quand on est différent. On a envie de savoir la suite rapidement ce qui est le point le plus positif du roman. Les personnages sont intéressants aussi bien les secondaires que l’héroïne principale.

    Le livre aborde, également, le thème de la parentalité. Comment aider son enfant à s'épanouir quand celui-ci est singulier ? J'aurai aimé que le sujet soit plus creusé mais, il a le mérite de poser des questions à défaut d'y répondre.

    Je l'ai lu en audio sur l'application kobo by fnac. J'ai un titre gratuit tous les mois avec Orange pendant 6 mois. La narratrice a une voix plaisante à suivre. J'ai beaucoup aimé cette version.

    Je mets tout de même un bémol sur la fin. J'ai été déçue, je l'ai même réécoutée pour être sûre de ne pas avoir manqué une info. C'est vraiment dommage car cette lecture a beaucoup de points positifs.

    Voici, donc, un livre agréable sur la différence et la façon d'affronter le regard des autres. Une lecture facile.

     

    « Ecrire en deuxième division de Jeff SourdinCelle qui a dit Fuck d'Anne-Sophie et Fanny Lesage »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :