• L'Oeil de Caine de Patrick Bauwen

    L'Oeil de Caine

     

     

     

    Attention c'est du lourd, du très lourd même ! 

     

     

     


    Résumé : 

    Tout le monde cache quelque chose Votre voisin, votre femme, votre ami. Et si vous pouviez tout savoir? Connaître leurs peurs, leurs secrets intimes? 

    Comme dans "L'œil de Caine", un reality show qui fascine l'Amérique. Dix candidats, dix secrets. 

    Des gens comme vous et moi. Enfin comme vous surtout. Parce que moi, je ne suis pas au programme: je suis l'invité surprise. 

    Celui qui rôde en attendant son heure. Celui qui va les embarquer là où rien n'est prévu. Dans mon jeu sanglant. Mon propre mystère.

    Mon avis :

    10 candidats pour un jeu de télé-réalité, tous ont un secret... ça vous rappelle quelque chose, moi oui, et pur hasard si une énième saison commence sur TF1. Ici ce n'est pas un jeu, ou plutôt si, celui du onzième candidat, celui qui est dans l'ombre...

    Car il a prévu tout autre chose, une réalité totalement différente, un peu plus sanglante peut-être.

    L'auteur joue avec nous bien-sûr, il nous présente 10 candidats, 10 personnalités différentes, quelques fois stéréotypées peut-être mais je pense que c'est bien intentionnel de sa part, un peu pour rappeler que c'est aussi le cas à la télévision.

    On s'attache aux personnages évidemment, mais l'auteur à travers son onzième candidat a décidé d'affoler notre petit coeur et nous les retire au fur et à mesure, comme on enlève les pétales d'une pâquerette... il meurt, lui de-même, ah tiens elle aussi, passionnément, à la folie...

    Et le tueur ne se contente pas des secrets des candidats, non tel le petit Poucet il sème des énigmes mais qui mènent où ? au plus profond de la cruauté humaine, dans les plus noirs desseins de l'humanité ou tout simplement au prochain cadavre.

    A la fin il n'en restera qu'un dirait Denis Brogniart, méfiez-vous des apparences dirait Benjamin Castaldi et que dirait Keyzer Söze dans ce cas-là ? Il dirait simplement "Le tour le plus rusé que le Diable ait jamais inventé, c'est de faire croire au monde qu'il n'existait pas".

    « Fascine-moi de Sylvia DayOTHELLO de William Skakespeare »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:59

    Ah je suis trop content d'assister à la naissance de ce blog et d'y découvrir Patrick Bauwen ^^ 

      • Dimanche 4 Octobre 2015 à 15:17

        Merci beaucoup David pour tes conseils et pour ton enthousiasme, ça nous motive beaucoup ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :