• J'ai dû rêver trop fort de Michel Bussi

    J'ai dû réver trop fort de Michel Bussi

    Résumé :

    Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
    Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
    Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
    Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
    Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

    En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.

    Mon avis :

    Ce petit dernier de Bussi est le second roman que je découvre de lui. J'ai, donc, à ce jour lu son premier et son dernier roman. Deux livres totalement différents, avec, pourtant, deux points communs : un twist de fin de roman et une histoire qui a fait un gros flop avec moi ! 

    Je m'explique avec "Sang famille", le côté jeunesse m'avait peu convaincue. Ici c'est l'histoire même que je trouve irréaliste. Non pas que je cherche à ce que mes lectures collent absolument à la réalité mais dans un roman contemporain et non de science fiction, j'aime lire un récit crédible. 

    Je dirais même et cela n'engage que moi, qu'il n'y avait qu'un homme pour écrire cette histoire. 

    Bon et les personnages me direz-vous ?  Ont-ils contre-balancé les faiblesses du roman ? Absolument pas ! Nathy est agaçante. Je n'ai pas du tout compris ses choix. Ses actes sont, selon ma vision du couple, écœurante et irresponsable. Et les hommes dans l'histoire ? Inexistant... intéressant.

    Autre point si vous vous attendez à un thriller, vous serez fortement déçus, c'est plutôt une romance contemporaine .

    Cela fait beaucoup d'éléments négatifs, comme je ne l'ai pas arrêté c'est qu'il y avait tout de même des points positifs. 

    Tout d'abord, les dépaysements, les personnages voyagent entre plusieurs pays. Il était plaisant de courir le monde avec eux. Je voulais savoir où l'auteur allait aller dans cette histoire et jusqu'où surtout... et j'étais loin de penser à cela ! Les retours entre passé et présent donnent un certain rythme au récit.

    J'ai écouté ce roman en audio. La voix était dans l'ensemble agréable sauf quelques intonations qui m'ont agacée.

    Voici dans l'ensemble, un livre qui ne m'a pas convaincue. Une histoire trop simple, trop tirée par les cheveux également. Je vais maintenant me pencher sur les anciens ouvrages de l'auteur qui ont fait leurs preuves (un avion sans elle et les nymphéas noirs).

    Mais si le résumé vous plaît, laissez-vous porter par ce voyage littéraire car chaque livre se doit de trouver ses lecteurs.

     

    Lu avec Audible

    « Rituels d'Ellison CooperHaut le choeur de Gaëlle Perrin-Guillet »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :