• Instituts de beauté - les coulisses de Claire Gabriel

    Instituts de beauté - les coulisses de Claire Gabriel

     

     

     

    "Et le diable créa l'esthétique"

     

     

     

     

     

    Mon avis :

    Nous suivons cette fois les tribulations de Claire, jeune esthéticienne. Son témoignage permet de nous rendre compte de la réalité de son métier et ce n'est pas toujours rose, n'en déplaise à la couverture de ce livre.

    Imaginez que Claire est Andrea et une de ses patronnes (Mme Salet) n'est autre que Miranda Priestly. Je vous vois faire les yeux ronds en vous demandant de qui je parle, et si je vous dis "Le Diable s'habille en Prada" de Lauren Weisberger (voir même le film de David Frankel avec le très souriant Simon baker notre Mentalist préféré, la belle Anne Hathaway et l'excellente et non moins terrible Meryl Streep). Voilà vous y êtes et bien on peut dire que Claire a connu les mêmes exigences.

    Quand Andrea devait trouver le manuscrit d'Harry Potter pour les filles de Cruella, Claire elle devait retourner au supermarché pour changer et se faire rembourser un papier toilette pris précédemment car il coûtait 40 centimes de plus que le moins cher... Oui oui vous ne voyez pas le rapport avec son métier, moi non plus.

    Sans parler des clients aux exigences farfelues (non pas de finition ici monsieur), au mépris assez récurrent ("vous savez, je travaille vraiment, moi !), des fraudes profitant aux professionnels (remplacer l'huile traditionnelle de massage par de l'huile de colza, voir même d'olive, ah ça fleure bon la Provence peuchère ! )

    Et certains clients ont quelques problèmes d'hygiène, Mesdames si vous venez d'avoir un rapport avec votre ami n'oubliez pas la douche avant votre rendez-vous pour l'épilation du maillot, disons que l'esthéticienne n'en a pas rien à "foutre" justement.

    On passe un agréable moment en compagnie de la plume de Claire, j'apprécie de lire des témoignages sur les métiers divers et variés et je suis bien contente de les voir autrement (bien que je n'ai aucun préjugé, d'aucune sorte seulement une ignorance des faits).

    Je remercie les Editions Jourdan - PIXL pour cette découverte du métier d'esthéticienne.  

    3/5

    « Les cieux sont tombés sur la tête de Philippe Verdier TAG tu me tagues, je te tague de Virginie »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mai 2016 à 18:39

    Oooooohhhhh l'épilation du maillot  !!!!! Outch !!!!

      • Mardi 17 Mai 2016 à 18:56

        hihi, beurk si tu voyais ce qu'elles doivent faire les pauvres...

         

      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:16

        J'imagine ou plutôt j'essaie de ne pas imaginer ! 

      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:36

        vaut mieux pas :P 

    2
    Alex N.
    Mardi 17 Mai 2016 à 18:57
    C'est sûr que je leur tire mon chapeau car elles ( ou ils) doivent en voir de toutes les couleurs...
      • Mardi 17 Mai 2016 à 23:37

        C'est ça winktongue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :