• Hortense de Jacques Expert

    Hortense de Jacques Expert

     

     

    Une histoire vraie qui fait froid dans le dos...

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille, Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Son ex-compagnon est un homme violent, auquel elle refuse le droit de visite. Un jour, il fait irruption chez elle et lui enlève Hortense.
    2015 : Sophie mène une vie morne, solitaire. Un dimanche pluvieux, elle se fait bousculer par une jeune femme dans la rue. Persuadée qu’il s’agit d’Hortense, elle la suit.  

    Mon avis :

    J'ai été très surprise par cette histoire. Je ne m'attendais pas à une lecture mécanique des faits. En effet, ce livre est un recueil de propos sur des évenements qui se sont passés soit en 1993 soit en 2015. Mais ce roman a le mérite de nous faire nous poser pleins de questions à la fin ! On se remémore des passages pour comprendre.

    La perte d'un enfant est ce qu'il y a de pire dans la vie de parents. C'est un fait dramatique et inacceptable. La vie de Sophie a été bouleversée le jour où elle a perdu son Hortense. Sa fille qui était le centre de son monde. Son existence n'est plus que misère depuis qu'elle est seule. Alors, quand elle croise la route d'une jeune fille de 25 ans qui pourrait être Hortense, ses espoirs resurgissent.

    Sophie est un personnage qu'on découvre tout au long du livre, maman aimante, femme soumise, employée modèle, peu d'excentricité dans sa vie finalement. La maternité va la combler jusqu'au jour où on va lui reprendre le centre de son attention. A partir de ce moment, elle ne sera que l'ombre d'elle-même.

    J'ai écouté cette histoire en audio. La narratrice a une voix très agréable et son interprétation est plaisante. 

    En lecture, j'aurai trouvé le temps un peu long. Les faits sont racontés mécaniquement par les différents protagonistes. Il n'y a pas trop d'émotions, c'est très clinique comme récit. Mais je me suis laissée prendre par l'histoire et même si ce roman n'est pas un coup de cœur, j'ai apprécié cette lecture.

    Et quand on sait qu'elle est inspirée d’un fait divers, on en perçoit encore plus l'horreur.

    Voici, donc, un livre à découvrir sans passage difficile avec un personnage féminin plein de complexités.

    « Blackstone de Guillaume Richez La cave de Natasha Preston »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Katia
    Samedi 29 Juillet à 15:10

    J'ai beaucoup aimé mais j'aurai voulu un plus d'explication à la fin!

      • Samedi 29 Juillet à 17:07

        C'est ce qui revient souvent dans les commentaires ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :