• (Chronique de Mylène) Neji - Kaori Yuki

    (Chronique de Mylène) Neji - Kaori Yuki

     

     

     

    Un manga qui date, mais que je relis toujours avec plaisir. ^^

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Neji et sa fiancée ont “disparu” suite à une sale affaire. En réalité, leurs corps ont été cryogénisés par un mystérieux centre de recherche en pouvoirs extrasensoriels, la GERA. Après un sommeil forcé, Neji se réveille. Ses pouvoirs surnaturels sont une aubaine pour le centre. En gardant sa fiancée en otage, les dirigeants de la GERA forcent Neji à travailler pour eux comme mercenaire. Mais il est impossible de garder longtemps une emprise sur le caractère bouillonnant du surhomme…

     

    Extrait :

    (Chronique de Mylène) Neji - Kaori Yuki

     

    Mon avis :

    J'ai ce one-shot depuis très longtemps et je l'ai lu je ne sais combien de fois... et je viens juste de me rendre compte d'une chose qui m'a choqué : ils ont francisé le titre (et prénom du héros) ! Qui a eu l'idée saugrenue de mettre un accent aigu sur ce foutu "e" ! ? Alors oui, vous me direz qu'à l'époque les mangas n'avaient pas encore connu leur apogée et que, donc, Tonkam s'est sûrement dit que ce serait plus facile pour les néophytes... Mais quand même...

    Enfin bref, passons !

    Ce one-shot, se passant en 2033, est pourvu de trois mini histoires qui se suivent au niveau du fil chronologique et aussi de la trame de fond.

    La première, nous présente Neji et son histoire, comment il est arrivé là et pourquoi.

    La seconde introduit un nouveau personnage, Batsu. Elle sera plus centrée sur son histoire à lui, mais Neji ne sera jamais très loin et est plus lié à cette affaire qu'il ne le croit.

    Quant à la troisième Neji et Batsu vont se retrouver mêlés à une histoire incluant des automates à la technologie de pointe et ressemblant à s'y méprendre avec des humains.

    Entre la première et la dernière histoire, 8 ans se sont écoulés. Dans la vie réelle j'entends. Kaori Yuki a écrit la troisième histoire, 8 ans après la première. Elle évoque une longue série qui serait venue s'implanter entre les deux, je pense donc à Angel Sanctuary. ^^

    Cette cassure, on la ressent au niveau du graphisme (toujours aussi beau, cette mangaka a du talent !) qui a beaucoup évolué entre le début et la fin, surtout celui de Neji qui passe d'adolescent (il a 15 ans je crois) à jeune homme. Le truc que je pourrais reprocher, c'est l'absence de repères chronologiques entre les histoires parce qu'on ne sait pas s'il s'est passé 2 semaines, 2 mois ou 2 ans...

    Après, je trouve les histoires bien ficelées, même si parfois j'aurais aimé avoir un peu plus de détails et d’approfondissements sur certains points. N'empêche, Neji et Batsu forment un très bon duo là où le sérieux de l'un est complété par l'humour de l'autre.

    C'est un shôjo car la première histoire notamment est basée sur les sentiments de Neji, pour sa fiancée, mais il est aussi très sombre et assez sanglant, voire un peu glauque parfois. A ne pas mettre entre les mains des plus jeunes.

    Pour résumer, un manga que j'aime beaucoup et que je recommande sans souci si vous aimez les histoires un peu sombres avec un (très) petit fond de romance, de pouvoirs psy et d'organisation gouvernementale diabolique. Sans oublier les jolis graphismes. ^^

     

    (Chronique de Mylène) Neji - Kaori Yuki

    « CASE 5CASE 6 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :