• Charade de Laurent Loison

    Charade de Laurent Loison

     

     

     

     Un thriller bien ficelé...

     

     

     
     
     
     
     
           Résumé :

    Il laisse derrière lui des cadavres de jeunes femmes atrocement torturées et de mystérieux messages. Ce cruel et terrifiant tueur en série est pourtant traqué par le meilleur flic du 36, le commissaire Florent Bargamont, et une brillante criminologue, Emmanuelle de Quezac. Un rythme effréné qui vous laissera le souffle court !

     

    Mon avis :

    Charade est le premier livre d'un auteur qui peut être fier de son premier né car il a déjà tout d'un grand.

    A côté de grand nom du thriller/polar, Laurent Loison n'a pas à rougir de son roman. Il est très bien écrit, les personnages sont fouillés et l'intrigue va vous faire froid dans le dos.

    L'histoire de départ est classique pour un polar : un meurtre, une enquête, un coupable. Le roman pourrait être banal sans l'imagination et les détails apportés par son auteur. On sent derrière le souci de bien faire et de coller à la réalité. Nous sommes embarqués au cœur du mythique 36 quai des Orfèvres. Son commissaire principal, Florent Bargamont, charismatique flic des affaires les plus sordides, ne vous laissera pas indifférent. Entre une vie sentimentale difficile et un boulot chevillé au corps, il va passer par une multitude d'émotions dont nous ne pouvons pas être insensibles. J'ai beaucoup aimé aussi le personnage d'Emmanuelle, femme flic, qui essaie de trouver sa place entre un oncle haut placé et des collègues haut en couleur.

    Parlons des meurtres, alors là, Laurent, tu n'as pas fait de demi-mesure (avec ce qu'il m'a fait enduré, oui, je m'adresse directement à lui !). Nous sommes dans l'horreur pure, dans ce qu'il y a de plus abjecte dans la nature humaine. Bon, j'ai dû me détacher émotionnellement plusieurs fois en lisant les détails mais ça va, il n'y a pas des dizaines de pages sur les meurtres. En puis, ils font tellement parti de l'histoire que cela passe.

    Ce qui m'a bluffé, c'est surtout cette histoire de charade, quand tout s'explique, on se rend compte de toute la réflexion, tout le détail apporté à ce récit, du grand art, de la dentelle livresque.

    Je pense que vous aurez compris que Charade est un incontournable à lire, éviter juste de le découvrir pendant une période de blues.

     

    « Salon du livre de NemoursLaurent Loison interview »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 18:13

    De la dentelle livresque, c'est beau cool

    2
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 09:46

    oh bah mince, mélie m'a piqué mon post... de la dentelle livresque...

    enfin tu l'as lu!

    vivement le prochain cher auteur!!

      • Jeudi 22 Décembre 2016 à 10:16

        Vivement le prochain oui ;) 

      • Jeudi 22 Décembre 2016 à 10:49

        Je serai contente de retrouver Florent ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :