• Charade de Laurent Loison

    Charade de Laurent Loison

     

     

    Mon premier est un animal domestique, mon second est un signe astrologique chinois et mon dernier est un chiffre qui suit le premier... mon tout est un excellent thriller ! 

     

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Bon d'accord j'avoue le coup de la charade en phrase d'accroche était facile mais je n'ai pas su résister. J'en profite d'ailleurs pour remercier chaleureusement Laurent Loison pour sa dédicace personnalisée dans le thème du livre. Merci pour ce superbe thriller également que j'ai eu grand plaisir à lire.

    Un point est essentiel pour que j'accroche à une histoire, il me faut m'attacher à au moins un personnage, le contrat est rempli et en bonus il y a même trois personnages qui ont mes faveurs. Ce qui est plutôt rare. Le dernier trio en date (et le seul dont je me souvienne) est celui de "L'heure des fous" et "Le jour des morts" de l'excellent Nicolas Lebel que je vous recommande au passage.

    Comment ça cela ne se fait pas de parler d'un autre auteur ? Ah ben j'en rajoute alors en disant qu'il y a du Chattam dans ce thriller, les crimes sont atroces, gores même et on adore ! Qui a dit sociopathe ? Oui oui l'auteur nous chattamise avec son commissaire Florent Bargamont affecté aux enquêtes les plus sordides, aux meurtres darkness ! Ce dernier est du côté obscur... des forces de l'ordre et se voit affublé d'une "bleue", Emmanuelle, criminologue et major de promo qui rejoint son équipe restreinte - comprenez qu'il n'est pas tellement liant - composée de lui et de Loïc.

    La jeune et enthousiaste Emmanuelle va s'initier à son poste avec un tueur en série des plus inhumains, aux moeurs plutôt cruels, dépourvu d'empathie... bon ok là vous me prenez pour un lapin de 6 semaines, d'où un serial killer (un quoi ?) serait à même de ressentir de la sympathie pour ses victimes vous me dîtes... ok j'en conviens mais là on a vraiment quelqu'un de terrifiant, de barbare et les descriptions des crimes sont intolérables. 

    C'est ce côté vraiment unique qui fait la différence et qui ferait passer Maxime Chattam pour un adorable chaton (méfiez-vous quand même des chats avec lui ;) ). L'auteur pour un premier roman est juste épatant. L'intelligence des mots, le jeu de la charade est incroyablement maîtrisé. Ses personnages sont fouillés et très attachants, peu importe leur caractère, qu'ils aient un côté angélique ou une noirceur absolue, on les aime, on les déteste mais ils ne nous laissent pas indifférents.

    Une incomparable découverte et si j'ai bien compris, une suite est prévue... mais j'ai trop hâte !!! 

    « Lecture et chronique commune : La mémoire fantôme de Franck ThilliezDouble Je de Franck Thilliez »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 22:58

    Et bien ! Pire que Chattam ! Et quelle note. Je note ! 

      • Mercredi 20 Juillet 2016 à 23:06

        Oui oui note ma chérie :) Je vais aller te lire maintenant. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :