• Celina Rose

    Celina Rose

    Née à Verneuil-sur-Avre le 29 mai 2000, Celina Rose, jeune fille pleine de joie, vous fait partager sa passion pour les livres. Cette jeune auteure, dont le but principal est de répandre le bonheur avec ses écrits, est aussi une passionnée de lecture. Tout a commencé à ses 9 ans quand l’envie d’écrire un roman lui est venue en tête. Trop d’imagination qu’il fallait canaliser. Celina lit de la romance, écrit de la romance. Dans son monde, tout tourne autour de l’amour.


    Mélie : Comment et quand as-tu su que tu voulais devenir écrivain ?


    Celina : Tout d'abord j'ai commencé à lire. Puis cette passion m'a mené à tenir un journal. Ensuite un beau jour un personnage m'est venu en tête et depuis je ne peux plus me stopper. Je suis addict à l'écriture. C'est un autre monde que j'adore :)


    Mélie : Peux tu nous parler de ton roman publié en février 2016 ?


    Celina : Alors "Secret de trop" est une romance érotique. C'est mon bébé et je l'adore vraiment. J’espère qu'il plaira. Voici le pitch : Katya est une jeune femme au passé douloureux qui essaie de se reconstruire. Elle va rencontrer Chris, avec qui elle va devoir travailler. Mais celui-ci va changer sa vie. Voilà je vous laisse avec ça. Vous pouvez retrouver un extrait sur ma page facebook.

    Celina Rose

    Résumé : 

    Terminé de se remémorer le passé et tous ces souvenirs qui la hantent, Katya ne peut plus les supporter. Pour oublier, pour fuir ces secrets de famille, elle n'a qu'une solution : se défouler. En travaillant pour l'agence familiale, la jeune femme devra se confronter chaque jour au beau et séducteur Chris qui ne manquera pas d'essayer de lui faire tourner la tête. Mais Katya est-elle prête à tout oublier et à laisser son passé derrière elle pour se reconstruire un avenir ? La benjamine de la collection La Romance nous entraîne dans un tourbillon passionnel et charnel au milieu duquel le lecteur a beaucoup de mal à ne pas se laisser emporter.


    Mélie : En plus de la sortie de ton roman en février il y a eu aussi une nouvelle pour la Saint-Valentin, peux-tu nous en dire plus ?


    Celina : Ma nouvelle "Le Bal de la Saint Valentin" fait partie d'un recueil de nouvelles publié à la Saint Valentin :) C'est bien sûr, de la romance érotique, sur la Saint valentin.

    Celina Rose

     

     

     

    Ma chronique sur L'ivre Coeur 2016 

     

     

     


    Mélie : Tu es très jeune, comment ça se passe dans le milieu littéraire quand on a 16 ans ? Comment tu t'organises ?


    Celina : Quand on a 16 ans ce n'est pas trop différent. Comme j'écris de l'érotique, je dois faire attention à ce que je mets comme information sur moi. Une fois je me suis faite envoyer bouler par un libraire qui ne me croyait pas. Ça m'a énervé. Apres je suis avec des personnes vraiment super. Notamment L.S Ange et Nathalie Chapouille. J'ai eu de la chance. Mais certains sont choqués par ce que j'écris mais je ne pense pas que cela doit choquer. Apres c'est mon avis.
    Je suis très bien organisée. Je suis entrée en seconde cette année donc j'ai les cours. J'écris, je travaille sur 2 blogs littéraires dont le mien. Je déteste m'ennuyer. Et je lis beaucoup. Donc pas beaucoup de temps libre :)


    Mélie : Je suis vraiment admirative, on doit te le dire souvent mais du fait de ton jeune âge, ça force le respect et puis j'ai eu la chance de pouvoir te lire un peu et on voit qu'il y a beaucoup de maturité et surtout de passion dans tes écrits. Une dernière question, quel serait ton conseil pour quelqu'un qui voudrait se lancer dans l'écriture ?


    Celina : Merci beaucoup. Tu es super gentille :)

    Tout simplement suivre son instinct. C'est vraiment une passion, si ce n'est pas avec envie qu'on écrit ce sera forcément mauvais.

     

    Extrait de "Secret de trop" :


    J’ai dû m’endormir car je me réveille sur le siège de la voiture de Chris. J’ouvre la portière et me retrouve sur de l’herbe. La voiture est garée dans un champ. Mais pourquoi ?
    - Chris, tu es là ?
    Une brise légère m’enveloppe. J’ai froid, je ne sais pas pour quelle raison, mais je suis en nuisette. Je ne me souviens plus de rien, surtout pas de m’être changée. Je ne sais pas ce que je fais ici, ni où se trouve Chris. Je ne sais même pas où je suis. Je ne comprends plus rien. J’avance un peu en direction des arbres que j’aperçois.
    Je ne porte pas de chaussures et la boue s’infiltre entre mes doigts de pieds au fur et à mesure que je progresse vers les sapins. Un corbeau croasse, des frissons me parcourent le corps, me donnant la chair de poule.
    Une silhouette se dessine derrière l’un des conifères. Je ne vois pas son visage mais c’est un homme en costume. Plus j’avance, moins je distingue son visage.
    - Chris, c’est toi ?
    - Avance ma petite sirène, je ne vais pas te faire de mal.
    Cette voix, je l’ai déjà entendue, mais je ne saurais la reconnaître. Et ce surnom, quelqu’un m’appelait toujours ainsi quand j’étais petite, mais impossible de me souvenir.
    La panique me gagne, je ne me sens pas en sécurité.
    - Chris, ce n’est pas drôle, si tu te caches, sors tout de suite.
    L’homme ne bouge plus. Il attend que ce soit moi qui le rejoigne. Le vent souffle maintenant en rafale et mes cheveux m’empêchent de voir son visage. Je les enlève, mais ils reviennent toujours. Je les enlève de plus en plus vite, en vain, je vais même jusqu'à me griffer les joues dans la précipitation.
    - Chris ! hurlé-je.
    - Viens ma petite sirène.
    - Non !
    Je cris à me faire mal à la gorge. Cette voix, elle me revient. Je me mets à courir très vite, mes poumons me brûlent. Je cours, mais n’avance pas. Je cours de plus en plus vite, mes jambes bougent, mais je reste sur place. Il approche avec son sourire diabolique, des millions de larmes sortent de mes yeux. Je crie, je hurle, mais personne ne vient me sauver. Je pleure comme je n’ai jamais pleuré.
    Puis je me réveille... en pleurs dans un lit inconnu.
    Chris est penché au-dessus de moi.


    Lien de la page Facebook de Celina Rose :
    https://www.facebook.com/pages/Celina-Rose/848645991894137?fref=ts

    « Nouvelle 11 (Trophée Anonym'us) : Etre lu peut nuire gravement de Stéphanie CHAMPCLOS-CLEMENTE(Chronique d'Alain) La vie d'après de Bruno Madelaine »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :