• Captifs de Kevin Brooks - Lecture et chronique communes avec David de C'est Contagieux !

    Captifs de Kevin Brooks

     

     

    "Enfermés. Par qui ? Pourquoi ? Et jusqu'à quand ?"

     

     

     

     

     

    Après une première Lecture Commune où David de C'est Contagieux ! avait été plus emballé que moi sur le Vide de Patrick Senécal et après une deuxième où nous étions tous les deux conquis par Le Loup Peint de Jacques Saussey, voici une troisième LC qui me voit plus enthousiaste que notre corbeau préféré. En espérant que pour la prochaine nous ne détestions pas tous les deux, sachant qu'elle est déjà prévue... mais chuuuuuut c'est encore confidentiel. 

    Mon avis : 

    Les sujets d'enferment dans les thrillers sont en pleine expansion dernièrement, j'ai d'ailleurs lu Am Stram Gram de M. J. Arlidge récemment ou encore Criminal Loft d'Armelle Carbonel (que je vous recommande vivement). Je dois dire que j'aime particulièrement ce contexte car il permet de traiter un sujet que j'affectionne tout particulièrement : la psychologie ! 

    Quoi de mieux pour révéler les personnalités, exacerber les sens que des conditions de captivité ! L'auteur l'a bien compris et se plaît à en jouer, comme un chat avec une souris. D'ailleurs outre le fait que le petit rongeur se trouve sur la couverture du livre, il est également mis à l'honneur dans l'histoire car l'on se demande si nos héros ne sont pas pris pour des rats de laboratoire.

    Linus, 16 ans se réveille dans une sorte de bunker. Il se souvient seulement qu'après avoir aidé un non-voyant il a été kidnappé. Mais bien vite d'autres vont le rejoindre, chacun est différent, que ce soit par l'âge mais aussi par leur façon de vivre. Tellement opposés que l'on se demande comment ils sont choisis ? Et quel est le but de tout ça ? 

    Le livre est totalement déjanté, tordu à souhait et je dois vous avouer que j'adore ça. Pour moi, même quand il ne se passe pas grand chose, l'action est là, en tout cas ça chauffe grave dans le cerveau. Je me dois de vous dire que je vais toujours établir des scénarii farfelus, presque à chaque fois plus que ce qu'il en est en réalité. David pourra vous le confirmer, il commence à être habitué.

    J'ai vraiment aimé cette lecture, le point de vue d'un des personnages à travers les notes qu'il couche sur papier nous permet une immersion quasi totale et nous prend à partie tel un confident. La fin est encore plus déroutante que le reste, je ne saurai dire si j'aime ou non, elle me laisse un peu dubitative... d'ailleurs je pense que pour moins de frustration, elle mériterait plus de retour sur investissement. Bien que d'un côté j'aime assez le fait qu'elle soit aussi ouverte...

    Je vous mets l'avis d'Yvan du blog EmOtionS qui m'avait bien donné envie de le lire, c'est chose faite et je remercie Super 8 Editions pour ce thriller totalement tordu ;) (que je recommande à Anne-Ju parce qu'elle aussi aime ce qui est tordu).  

    4/5

    Le commentaire de David : 

    Eh bien, je suis ravi que cette fois-ci nous ayons un avis différent. Cela permettra à ceux qui nous lisent d’avoir deux avis très tranchés. C’est aussi cela la richesse de l’art. Je perçois très bien ce qui t’a plu dans le livre et tu n’es pas la seule quand je regarde les avis sur Babelio. Il est juste de dire que le livre a un parfum toxique qui peut séduire. Moi qui préfère les intrigues à tiroirs, alambiquées, à twists, j’ai forcément été déçu ce qui ne veut pas dire que le bouquin n’a pas de qualités. J’ai volontairement grossi le trait dans ma chronique pour la rendre plus ludique.

    Comme tu le dis si bien, faire une lecture commune avec toi est un plaisir immense et je suis flatté de la faire. Nos débriefs de lecture chaque matin sont une éternelle source d’enrichissements et de partage. Je conseille à chaque lecteur et chaque lectrice de se trouver une binôme et de tenter l’expérience de son côté, ce n’est que du bonheur. Vivement notre quatrième LC ma belle.

    L'avis de David : 

    "Captifs" de Kevin Brooks - La chronique sans issue ! 

    Oulah c'est quoi, c'est quoi !

    Non mais terminer un livre sans que l'on connaisse la fin, c'est un nouveau concept ? C'est souvent sympa les fins ouvertes mais quand même !

    - Ah mais tu ne comprends rien mon ami contagieux, c'est un roman nihiliste qu'il est écrit sur la quatrième de couv'

    - Nihiliste ni il fait le ménage ce livre !

    Alors si c'était le seul défaut, ça pourrait passer mais Kevin Brooks enchaîne les fautes. On va y revenir.

    Et pourtant, il me faisait saliver ce pitch : enfermer sans raison connue 6 personnes de tout âge et des deux sexes et les laisser se débrouiller, sans repères. 

    En voilà un huis-clos acéré et haletant auquel on s'attend. D'autant que cette trame d'histoire a tellement été abordée, que ce soit dans les romans ou au cinéma, que l'on imagine un traitement aux petits oignons, malin et perfide. ORIGINAL. Ben oui, on est dans un livre édité par Super8, l'éditeur de merveilles. Eh bien, brisons le suspense, comme dans le livre il n'y en aura pas, c'est une déception...

    Donc qu'il n'y ait pas véritablement de fin est une chose. Après tout, si le cheminement est suffisamment tortueux et maîtrisé, on devrait s'en satisfaire. 

    - bon Kevin, ok le bouquin il est nihiliste et tu veux pas de fin. C'est ton droit. Mais à minima ce serait bien qu'il y ait une histoire ! Genre où il se passe quelque chose.

    Eh bien non ! Et pour quoi faire d'ailleurs ? Pas de twists, pas de rebondissements, ça ronronne, ça patine, ça bégaie. #baillements

    Gardons la foi, il reste les personnages, ceux qui donnent chair au roman, ceux à qui tu t'attaches tellement que tu voudrais que rien de grave ne leur arrive ou bien tu vas verser des larmes. Promis juré craché. 

    Eh bien Kevin, il te nargue et il reste nihiliste jusqu'au bout, même dans le traitement de ses personnages qui, à part le principal, sont inexistants. C'est normal pour le personnage principal qu'il soit plus fouillé, c'est quand même lui qui raconte l'histoire (sic) et que veinard de lecteurs, veinarde de lectrice que tu es, tu vas tout savoir. Et c'est la tempête dans ce petit cerveau en ébullition. C'est bien le seul endroit du livre qui le soit...

    Brooks avait toute la matière mais n'en fait rien. Fainéant nihiliste va ! C'est la note qui va l'être nihiliste. Allez hop 2/5 ! Et je suis extra sympa ! C'est parce que j'y ai cru les 100 premières pages, puis espéré les 200 premières pages et pleuré à la dernière. Si c'est pas de l'émotion, ça !

    Mon commentaire : 

    J'adooooore ton avis bien que j'ai aimé le livre pour ma part. Mais je comprends tout à fait ton sentiment, s'il n'était pas aussi tordu je n'aurai pas accroché. Je le trouve complètement barré et c'est ce qui a changé la donne. Par contre ça aurait pu être un coup de coeur (oui ne fait pas les gros yeux je te l'avais dit) si la fin avait apporté un minimum de réponses, là.... ben tu l'as très bien dit dans ta chronique. Sinon j'ai kiffé notre troisième LC, elles se suivent mais ne se ressemblent pas en tout cas dans les avis mais j'ai toujours autant de plaisir à les faire avec toi. Vivement la prochaine.

    Pour aller voir la chronique de David sur son site c'est par  ! 

    « Barbara AbelLe Samouraï qui pleure de Laurent Scalese »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mai 2016 à 09:18

    Ne vous arrêtée surtout pas ! J'adore vous lire ensemble ! Alors, là, vous êtes partagés et vos deux avis contraires (même opposés) me donne encore plus envie de le découvrir pour voir de quel côté de la balance mon coeur va pencher !

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 09:24

        Ah yes, merci ! Justement c'est ce que je me disais, le fait que nos avis divergent donnera peut-être envie de voir par soi-même ;) L'exercice était fort intéressant en tout cas ! 

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 11:53

        Je n'en doute pas ! ;)

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 14:17
        David
        C'était le but alors on est ravi :-)
      • Jeudi 26 Mai 2016 à 14:18
        David
        Une fois encore ce fut un énorme plaisir de faire une lecture communie avec une nana aussi talentueuse que toi ma Melie
    2
    Jeudi 26 Mai 2016 à 14:27

    Pareil David <3 Un vrai plaisir et bien que je connaisse ton avis, j'en ai autant à lire ta chronique après, comme si je découvrais en même temps que les autres... mais en avant-première :D Merci pour le "talentueuse" venant de toi WAOUH !!! Toi le blogueur ultime, le King, la référence... ok j'en fais trop mais c'est sincère (pas gentil :P vrai ;) ). 

    3
    Jeudi 26 Mai 2016 à 14:30
    Mina Lockheart

    Je vois que tu as un avis à l'opposé de celui de David c'est amusant à lire ^^

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 14:39

        Ah oui c'est tranché pour le coup happy Alors toi qui aime les livres bizarres et tordus, celui-ci pourrait te plaire, si tu l'abordes comme moi évidemment. Je crois qu'il est tellement barré que soit on adore soit on déteste. Comme disait David il y a eu beaucoup (plus) d'avis positifs sur Babelio, donc on doit être plusieurs "Insane" tongue

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 14:57
        Mina Lockheart

        Après j'espère que ma manie à avoir un avis contraire à la majorité (bien malgré moi lol) ne va pas me rattraper pour ce livre ^^ en tout cas si je le lis je vous tiens au courant huhu

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 15:07

        Je peux avoir aussi cette manie, notamment sur Harry Québert tellement encensé qu'on se sent seul quand on aime pas :P Après je t'avoue que je n'avais vu que l'avis d'Yvan pour ce livre (qui met un 3/5 et qui lui finalement retient surtout la fin, comme quoi y a de tout). Je suis même étonnée qu'il y ait autant d'avis positifs parce que le concept est quelque peu original mais surtout provocateur, de quoi alimenter la controverse. Ce qui est une bonne pub pour ce livre au final car il ne laisse pas indifférent. Yes j'aimerai bien voir ce que tu en penses. Comme ça je parierai plus sur un retour positif pour toi que pour Virginie mais à voir :D 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 26 Mai 2016 à 16:37
    Mina Lockheart

    Ah oui pour Harry Québert toi et Virginie m'avait complètement dissuadé de le lire même si j'étais pas emballée à la base n'étant pas attirée par le résumé ^^ si j'ai l'occasion de le lire prochainement je te dis sans faute *wait and see* xD

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 16:57

        Deal ;) 

    5
    Yvan
    Jeudi 26 Mai 2016 à 17:41

    C'est marrant, je me trouve vraiment entre vous deux concernant mon ressenti ;-).

    Vos avis sont super intéressants, merci vous deux !

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 17:47

        Oui c'est ce que j'ai pensé aussi :D Merci Yvan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :