• Avenue des Géants de Marc Dugain

    Avenue des Géants de Marc Dugain

     

     

     

    Dans la tête d'un tueur...

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Al Kenner serait un adolescent ordinaire s’il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n’était pas supérieur à celui d’Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d’une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l’habite. Inspiré d’un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d'un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s’illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.

    Mon avis :

    Livre lu pour une Lecture Commune Croisée, j'explique : Marie-Louise a choisi ce livre pour moi et pendant ce temps elle lit le livre que j'ai choisi pour elle soit le Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley.

    J'ai commencé la lecture de ce livre sans avoir le résumé en tête et j'avoue que j'aime bien cette façon de lire, on est pas influencé, on ne sait pas (ou plus) à quoi s'attendre et pour ce genre de livre c'est plutôt intéressant ! On lit quelques pages et d'un coup on passe d'une lecture paisible à quelque chose de plus angoissant et on adore ce sentiment surprenant ! 

    J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, il parle d'une fiction empreinte de réalité puisqu'il s'est inspiré de faits réels et d'un tueur en série et ça fait plutôt froid dans le dos ! Le fait que le narrateur est ce même personnage nous procure un sentiment de mal-être mais en même temps bizarrement on "s'attache" à lui ! Fait étrange quand dès le départ son "loisir" est assez terrifiant ! 

    Le personnage est un géant de 2.20 m, son intelligence est elle aussi immense et c'est ce qui le rend très intéressant, c'est un peu le guest des serial killer.

    J'ai aimé aussi la structure de cette histoire, on alterne avec différents âges du protagoniste, son adolescence et quand il a la soixantaine, certes on sait dès le départ qu'il vivra longtemps mais cela nous permet de mieux cerner ce personnage aussi horrible qu'intelligent et pourtant si attachant.

    Bien que le déroulé de l'histoire soit prenant, je reste mal à l'aise avec cette lecture, j'ai aimé mais il y a un mais... une fois finie on se sent mal et on aspire à plus de légèreté ! Malheureusement ma prochaine lecture ne va pas dans ce sens puisque ce sera un livre en compétition pour le Prix SNCF du polar.

    « La république du catch de Nicolas de CrécyLa Maison de la Pierre - Le Joyau Amy Ewing »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :