• Avant toi de Jojo Moyes (livre) vs Avant toi de Thea Sharrock (film)

    Avant toi de Jojo Moyes (livre) vs Avant toi de Thea Sharrock (film)

    Avant toi de Jojo Moyes (le livre) : 

    Autant vous prévenir de suite je ne suis pas adepte des romances, mais si on ajoute le côté dramatique alors je veux bien tenter. Ah oui je suis Shakespearienne dans l'âme, rien n'est plus beau qu'une belle histoire d'amour tumultueuse, interdite, tragique. De plus vous l'aviez sollicité dans vos livres coups de coeur 2015 quand nous (ma love friend Virginie et moi-même) vous avions posé la question. 

    Me voilà donc embarquée dans cette aventure avec quelques préjugés: oh ça risque d'être Pathos et Gnangnan partie, Un "Intouchables" romantique.... bref ma conscience est pô très sympa je dois avouer. Finalement après avoir lu les 3/4 de cette histoire j'étais plutôt surprise, et agréablement. 

    Louisa, appelons-là Lou est une jeune fille vivant dans un petit coin paumé qui perd son emploi de serveuse dans un café. Un peu par hasard elle se rend à un entretien pour devenir "accompagnatrice de vie" d'un jeune homme tétraplégique. Ce dernier est plutôt glacial et moqueur, désabusé de sa situation bien-sûr, lui qui vivait la belle vie. Sauts à l'élastique, voyages, argent facile, conquêtes sorties tout droit des magazines de mode etc. appartiennent désormais au passé. 

    Lou doit s’accommoder et surtout vite s'adapter car son contrat a une durée déterminée. Les jeunes gens vont évidemment apprendre à se connaître et il se pourrait que de cette rencontre improbable naisse une belle complicité. Oh Roméo, Roméo pourquoi es-tu Roméo ? Le jeune homme, appelons-le Will connaît ses classiques et "Il se rit des plaies celui qui n'a jamais été blessé".

    J'arrête là mes digressions pour vous donner mon sentiment final, c'était mieux que ce à quoi je m'attendais même si le dernier quart était quelque peu décevant. Je ne saurai dire pourquoi, c'était bien, c'était beau mais naaaan manque un petit quelque chose pour que je sois plus que ravie de cette lecture.

    Au passage ayant vu les acteurs de l'adaptation, j'ai lu en imaginant leurs visages. Ce qui n'était pas dérangeant car j'adore Sam Claflin, merveilleux Finnick dans Hunger Games... entre autres. Je regarderai donc le film avec plaisir, juste pour lui. Et non je ne connais pas Games Of Thrones ni le personnage de Daenerys, Emilia Clarke sera donc une découverte. 

    Avant toi de Thea Sharrock (le film) la chronique originale ici : 

    Avant toi est un film dramatique et romantique réalisé par Thea Sharrock, sorti en juin 2016. Il s’agit de l’adaptation cinématographique du roman Avant toi de l’écrivain Jojo Moyes.

    Louisa appelée Lou est une jeune fille issue d'une famille modeste, elle est employée pour un contrat de six mois dans une riche famille afin de s'occuper du fils William devenu tétraplégique suite à un accident. Lou est interprétée par Emilia Clarke que je découvre seulement (oui je ne regarde pas Games of Thrones mais je sais qu'elle joue le rôle de Daenerys) et je dois dire qu'elle est parfaite pour le rôle. Solaire serait un bon qualificatif et fidèle au personnage du roman. Sam Claflin est Will, qu'on a pu voir dans Pirate des Caraïbes : la fontaine de Jouvence et dans Blanche-Neige et le Chasseur mais dont on retiendra surtout la (magnifique) prestation de Finnick dans Hunger Games. Un sourire à faire damner les anges et fort appréciable dans ce rôle dramatique. A noter la présence de Charles Dance (père de William) qu'on aura vu dans Dracula Untold, Imitation Game, Alien³ ou qu'on verra dans le prochain Underworld.

    Surprise parce qu'on attendait pas Patrick, en tout cas celui qui interprète le rôle du petit-ami de Lou, qui n'est autre que Matthew Lewis le Neville Londubat de Harry Potter. Ah il a bien changé mais on reconnaît quelques traits caractéristiques.

    J'avais précisé à la lecture du roman (fin août) que j'avais envie de voir l'adaptation - que j'ai aimé ou non le livre j'ai toujours cette curiosité - notamment pour Sam Claflin qui est à la hauteur de ce rôle tout comme sa partenaire. Le duo fonctionne et le roman est bien adapté. Tellement que j'ai préféré le film au livre, damned ça n'arrive pas souvent mais si.

    Un sujet important est évoqué ici, le droit à la dignité, rappelons que le personnage de Will est handicapé jusqu'en haut du torse, et surtout la possibilité de choisir son destin. Une très belle adaptation, j'ai même pleuré alors que le livre m'avait laissée "indifférente", ah le pouvoir du visuel !

    « Félicitations c'est une FIV ! de Karine DegunstLucia Bendick »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 00:42

    Une belle histoire avec deux supports différents qui lui rendent bien hommage ! 

      • Jeudi 17 Novembre 2016 à 08:11

        C'est vrai wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :