• 30 ans, en théorie de Mathieu Narbonnet

    30 ans, en théorie de Mathieu Narbonnet

     

     

    "Je suis un produit marketing estampillé Génération Y. Un pur rejeton de l'ère de l'entertainment. Je suis votre enfant, votre frère, votre ami. Je suis vous. En pire !"

     

     

     

     

     

    Mon avis : 

    Mathieu Narbonnet nous raconte sa vie, son arrivée dans la trentaine. C'est son histoire mais aussi celle des autres, une histoire universelle où l'on peut se reconnaître facilement. En tout cas en ce qui concerne les généralités. Pour le reste l'auteur possède un univers propre et une plume cynique qui ne peut que vous faire sourire. 

    "[...] quand on a vingt ans, l'âge adulte c'est un Battle Royale où personne n'ignore qu'il y aura des victimes."

    L'auteur nous parle de notre époque, évidemment quand on est trentenaire cela nous parle davantage qu'un lecteur de 18 ans par exemple. Mais il sait aussi évoquer l'actualité avec toujours ce petit côté incisif et jubilatoire. 

    "Je comprenais désormais que je ne serais jamais riche et célèbre grâce à mes sept cents followers sur #Twitter [...]"

    30 ans, en théorie c'est Buffy, Dragon Ball Z, MSN et le Nokia 3310... mais c'est aussi un libraire passionné qui désespère de convertir ses clients aux grands noms de la littérature et qui succombe à son tour au chant libidineux de Mister Grey et de ses nombreuses nuances. 

    C'est une première partie absolument truculente et qui frise le coup de coeur, c'est une seconde qui perd un peu de vitesse et qui vous fait revoir votre note. Il y a un avant et un après, et malheureusement quand on enlève le cynisme c'est comme si on nous proposait 50 nuances de SM puis 50 nuances de guimauve. Ah oui c'est la débandade assurée, sans mauvais jeu de mots.

    Pour ces bons moments passés et pour cette écriture acérée, le bilan est toutefois très positif. Vous avez besoin de rire, de vous souvenir, de changer de style ? Ce livre est fait pour vous.

    « (Chronique d'Alain) Angela de Silvana Minchella(Chronique d'Anne-Laure) Trace d'Alan Poisot »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Octobre 2016 à 02:05

    Il me plait bien ce livre. Ton avis me tente ! C'est du roman ou cela fait plus témoignage ?

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 13:06

        Les deux en fait, mais je l'ai lu comme un roman. Je n'ai su qu'à la fin que c'était également un témoignage ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :