• 1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

    1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

    Ne vous inquiétez pas, je participe juste au concours d'Anne-Ju et il faut faire une chronique tordue sur sa quatrième de couverture en y ajoutant une photo de couverture tordue si possible. Donc j'adore l'idée évidemment et voici le résultat. 

    Tout d'abord les instructions : 

    J’ai écrit une quatrième de couverture venant totalement de mon esprit tordu. Je vous demande de me faire une chronique complètement tordue (entre 10 et 20 lignes). A vous d’imaginer !

    Libérée, délivrée de chez Les motordus d’Anne-Ju au prix d’une soirée mojitos

    A 47 ans, Martine est devenue une femme aigrie. Après avoir été à la plage, à la campagne, au PMU, au sex shop, au camp de naturistes, elle ne sait plus quoi faire de sa vie. Il faut dire que la vie ne l’a pas épargné. Elle se remet difficilement de son divorce avec le petit Prince qui a préféré partir avec son pote le renard et apprendre le dessin. Elle se retrouve donc , seule, avec ses enfants, Tom-Tom et Nana, qui passent leur temps à manger des chouquettes et à lui en faire voir de toutes les couleurs. Dans ses malheurs, elle a quitté sa ferme car Heidi a mis fin à son bail du jour au lendemain.

    Mais grâce aux offices HLM, elle a trouvé un pavillon, pas de première jeunesse, dans un quartier résidentiel, les 3000. Elle commençait à se remettre sur pied et à trouver ses repères mais tout ceci était sans compter sur son nouveau voisin : Oui-Oui. Quand, elle l’a vu se balader dans sa voiture débile en chantant des chansons qui restent dans la tête toute la journée, elle a tout de suite su qu’elle ne le supporterait pas. Il faut dire qu’elle a le temps de l’observer car elle a un emploi à domicile : gratteuse de bancos pour manchots.

    Sauf qu’un jour, la coupe est pleine. Elle n’a plus supporter son air jovial, gentil et serviable. Tout s’est passé un 25 juin 2016. Leur vie va basculer à jamais. « Libérée, délivrée » est devenue la sonnerie de portable de Martine.

    Ok, je sais que là vous vous dites que j’ai cramé tous mes neurones et qu’il faut que j’arrête le mojito. Sauf que maintenant, j’attends de voir si vous êtes aussi tordus que moi.

    Ma chronique tordue : 

    J'ai découvert Anne-Ju l'auteur de "Libérée, délivrée"  lors d'une soirée pyjama à Mojito city. Je dois avouer que j'ai oublié la plupart des événements de cette party, il faut dire qu'elle était plutôt arrosée. Mais je me souviens avoir évoqué avec elle son roman et qu'il y avait une certaine Martine. 

    1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

    Tu peux te brosser Martine m'a t'elle alors dit, et c'est scrupuleusement ce que j'ai fait. 

    1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

     

     

     

    Je me souviens également qu'il y avait un buffet qui servi après minuit m'a rendue plutôt bizarre, je vous raconte pas la tête que j'avais après ce festin gargantuesque...

     

     

    Ceci étant dit revenons à l'histoire qui nous intéresse, celle du livre ! Nous suivons donc les affres de notre cendrillon moderne qui n'a plus 20 ans, ni 30 mais 47 et le Prince (charmant) ne la prend plus... sur son cheval blanc, il préfère le renard. Elle se retrouve seule avec ses deux enfants, Tom-Tom et Nana et sans domicile fixe car la proprio Heidi préfère rénover la baraque pour en faire un dressing géant, bah quoi elle ne retrouve plus ses vêtements sinon.

    1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

    1 an de chroniques tordues = 4ème concours ! par lesmotordusdanneju

     

     

     

    Mais c'est sans compter sur la force de caractère de Martine, qui n'en doutons pas retrouvera une habitation... mais à quel prix ? Il faudra supporter le voisin qui semble dodeliner de la tête à chaque instant tel un chien dans une voiture comme s'il disait continuellement oui-oui... mais la Reine des Neiges (sa reum) semble aussi givrée qu'elle et lui promet qu'elle sera bientôt libérée...délivrée...

     

     

    Ma note : 10/5 

    Le site de l'auteur : Les Motordus d'Anne-Ju (https://lesmotordusdanneju.com/2016/07/17/1-an-de-chroniques-tordues-4eme-concours/)

     

     

     

     

     

    « Des joies insoupçonnées d'avoir des parents divorcés de Giuseppe PignatoSans faille de Valentin Musso - Lecture et chronique communes avec Nathalie »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :